Entreprendre d’investir en bourse n’est pas dans les habitudes de la grande majorité des Français. Nombreux sont-ils à nourrir en effet des inquiétudes sérieuses sur le fonctionnement de la bourse, au point de reléguer celle-ci tout simplement au second rang des placements financiers intéressants.

Pourtant, la bourse n’a jamais été aussi accessible que ces dernières années.

Mais qu’est-ce que la bourse ? Quels sont les facteurs de variation du cours de la bourse ? Quels sont les différents types d’actions en bourse ? Quels sont les critères de performance d’une action en bourse ? Combien peut-on gagner en investissant en bourse ? Quels sont les moyens de placement en bourse ? Et que faut-il retenir concernant les indices boursiers ?

Nous répondons à toutes ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que la bourse ?

La bourse est un marché comme un autre avec pour particularité que les produits qui y sont échangés sont des produits financiers.

On pourra notamment acheter et revendre :

  • des parts d’actions d’entreprises cotées,
  • des matières premières,
  • des obligations,
  • des devises…

Acheteurs et Vendeurs

Sur le marché de la bourse, on retrouve bien entendu d’un côté : les vendeurs de titres financiers ; et de l’autre : les acheteurs de titres financiers.

Loi de l’offre et la demande

Les vendeurs vendent leurs titres généralement en anticipant une baisse du cours des actions. Les acheteurs quant à eux achètent dans l’espoir d’une hausse probable de la valeur des titres. Lorsque sur le marché la demande de titres dépasse l’offre de titres disponibles, le cours en bourse des titres concernés augmente en valeur. Lorsque c’est l’inverse qui se produit, les mêmes titres perdent en valeur. En conséquence, les actions peuvent connaître de fortes hausses ou de fortes baisses selon la tendance prédominante sur le marché relativement à l’offre ou à la demande.

Comment ça marche ?

Dans le cas où une société est régulièrement cotée sur le marché boursier, ses parts d’actions peuvent faire l’objet d’échanges entre vendeurs et acheteurs en tout anonymat sans qu’une rencontre soit nécessaire ou que les parties se connaissent mutuellement. Ces échanges s’effectuent via des plateforme électronique sécurisée.

En France, cette plateforme est gérée par Euronext, une entreprise qui contrôle le processus d’admission des actions à la bourse, la comparaison entre les ordres de vente et d’achats et la publication des informations sur les cours des titres en bourse et des indices boursiers via les canaux admis.

Quels sont les facteurs de variation du cours de la bourse ?

Le cours de bourse connu encore sous le nom de cotation est la valeur d’une action déterminée par le jeu de la confrontation entre l’offre et la demande sur le marché. Il y a de nombreux facteurs qui concourent soit à diminuer la valeur d’une action en bourse soit à la faire monter.

Voici des facteurs importants qui vont faire jouer le cours de la bourse :

  • les résultats financiers de la société ayant émise les actions,
  • un réajustement des prévisions de bénéfice de la société émettrice des actions à la baisse ou à la hausse,
  • le report ou l’annulation d’un projet,
  • la perte d’un gros contrat ou de gain,
  • la cession d’actifs,
  • la progression des prix des devises et/ou des matières premières,
  • la diffusion d’une information déterminante pour la vie de l’entreprise,
  • l’information concernant une augmentation du capital,
  • la diffusion d’une information portant sur le domaine d’activité de l’entreprise cotée en bourse,
  • la tendance générale observée sur les différents marchés boursiers…

Ces facteurs comme on peut le noter peuvent avoir une origine interne ou une origine externe à la société cotée.

Quels sont les différents types d’actions en bourse ?

On retrouve sur le marché boursier français très peu d’entreprises. Au total, elles sont un peu plus de mille environ. Parmi elles sont présentes uniquement les plus grandes comme : Renault, EDF, BNP Paribas, Orange, etc.

La classification des actions se fait en fonction de leur valeur. Le terme consacré pour désigner la valeur en bourse des actions d’une société cotée est : capitalisation boursière.

De façon pratique, la capitalisation boursière d’une société équivaut à la valeur d’une action de cette société multipliée par le nombre total des actions. On pourra ainsi distinguer trois catégories d’actions en bourse. Il y a les grandes capitalisations boursières, les moyennes et enfin les petites.

Les grandes capitalisations boursières

Les grandes capitalisations boursières sont connues sous les appellations : big caps, large caps et blue ships. Il s’agit pour ces sociétés d’une capitalisation boursière qui dépasse le milliard d’euros. C’est notamment le cas des large caps et des big caps. Chez Euronext, elles sont classées dans la catégorie appelée « Compartiment A ». Les blue ships quant à elles sont des entreprises ayant une taille mondiale. Elles occupent pour la plupart une position dominante dans leur secteur d’activité et sont en mesure de réaliser des bénéfices importants. Les sociétés telles que Total ou encore L’Oréal en France peuvent être classées dans cette catégorie.

Les capitalisations boursières moyennes

Les capitalisations boursières moyennes sont encore connues sous l’appellation de midcaps. Il s’agit d’entreprises ayant une taille intermédiaire. Elles ont une stature internationale, notamment à l’échelle européenne. Chez Euronext, ces entreprises sont classées dans la catégorie dite « Compartiment B ». Elles ont une valeur boursière qui oscille entre 150 millions et 1 milliard d’euros.

Les petites capitalisations boursières

Les petites capitalisations boursières sont connues sous l’appellation de small-caps et micro-caps. Elles sont classées dans la catégorie « Compartiment C » par Euronext. N’ayant qu’une valeur de quelques millions d’euros, les parts d’actions de ces sociétés ne semblent pas assez attractives sur le marché financier. Il est difficile de trouver des vendeurs d’actions de ces sociétés. De même, il est difficile de trouver des acheteurs des actions desdites sociétés.

De manière générale, si l’on peut se permettre d’établir cette classification des différentes capitalisations, il faut souligner que des variations peuvent être enregistrées selon le pays dans lequel l’on se trouve, les institutions financières en jeu et les types d’investisseurs considérés.

Quels sont les critères de performance en bourse ?

La courbe de progression d’une action en bourse permet d’évaluer les performances de celle-ci. Quand un investisseur procède à la cession d’actions en réalisant un bénéfice après que ces actions aient connu une appréciation de leur valeur, il se procure par ce fait une plus-value. La plus-value est la différence entre le prix d’achat d’une action et son prix de vente.

Au-delà de la plus-value, il y a aussi les dividendes. Les dividendes sont une partie plus ou moins significative du bénéfice annuel de la société cotée qui est versée à chaque actionnaire proportionnellement au nombre d’actions qu’il détient sur le capital de la société.

Combien peut-on gagner en investissant en bourse ?

Il est difficile de donner une réponse tranchée à cette question. En effet, pendant longtemps, l’idée selon laquelle les investissements en bourse seraient les plus attractifs dans le long terme a circulé. Dans une certaine mesure, cela n’est pas faux. Selon les statistiques de l’IEIF vers la fin 2015, les investissements en bourse devenaient les plus rentables à partir d’une période minimum de 5 à 30 ans voire 40 ans. On peut donc déduire de cette réalité que le gain que l’on peut tirer d’un investissement en bourse dépend du moment auquel on se positionne et la durée dans laquelle l’investissement est réalisé.

Toutefois, une étude réalisée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) dans le courant de l’année 2013 révèle que sur une période de 25 ans, les investissements en bourse généraient un rendement réel de 6,6 %. Toutefois, il est inutile de se fier à cette donnée qui doit être comme un simple repère pour jauger le potentiel d’un marché financier. Rien ne prouve en effet que les résultats futurs seront semblables aux résultats passés. Il s’agit là d’un principe propre aux professionnels de la finance.

Quels sont les moyens de placement en bourse ?

Pour réaliser des placements en bourse, le moyen direct et sûr pour le faire est de se procurer des actions. Mais investir en bourse nécessite la disposition d’une bonne culture financière et surtout du temps. Ce sont des exigences lorsque l’on veut réellement réussir ses investissements en bourse. Cependant, pour ceux qui n’ont ni le temps ni la culture financière pour négocier des actions en bourse, ils peuvent se confier aux fonds communs de placement (FCP) et les sociétés à capital variable (Sicav) qui offrent à des épargnants l’opportunité de placer collectivement leur fonds. Il y a aussi les trackers encore appelés ETF qui sont des fonds dont le fonctionnement est aligné sur les performances d’un indice boursier. Ils ne nécessitent pas une intervention humaine.

S’agissant de l’indice boursier, c’est l’ensemble des données portant sur la valeur d’un panier de parts d’actions. Il sert de base pour identifier les tendances qui se dégagent sur un marché financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *